< Retour

11 juillet 2017

Morning News – Marchés calmes et peu de volume… En attendant Yellen

Voici ce que nos clients ont reçu ce matin à la première heure, en direct de la salle des marchés.

tradition

Mise à jour : mardi 11 juillet 2017 08:54

 

Marchés calmes et peu de volume… En attendant Yellen

  • Tous les marchés sont très calmes et les volumes sont de type estival. A signaler une légère reprise des bourses mondiales, une stabilisation des marché des taux, une certaine faiblesse du Kiwi et du Yen (sondages très faibles en faveur d’Abe-San), les prix de l’or récupèrent après une forte chute d’hier, ceux du pétrole sont aussi en légère hausse après la faiblesse d’hier… Les rapports de certaines banques signalent un bon début de la driving season, mais S. anticipe un prix du pétrole sous le niveau de 40 dollars… (comme nous)
  • La PBOC a injecte 40 milliards de CNY et a fixé la devise en légère baisse… La presse locale insiste toujours sur le contrôle de l’activité financière dans le procès de deleveraging.
  • En Europe, un débat vocal (à très haute voix) s’est déroulé entre Moscovici + Dijsselbloem et Renzi qui a proposé des conditions spéciales pour l’Italie l’autorisant à garder un déficit de 2.9% pendant 5 ans pour relancer l’économie et la croissance. Et en France aussi le débat sur le budget s’amplifie avec une série de promesses électorales (coupes de la fiscalité) progressivement retardées aux ans à venir…
  • Aux USA, Trump a nommé Randal Quarles comme prochain gouverneur chargé du contrôle des banques au sein de la FED : de facto il va remplacer Tarullo. Le fils de Trump risque des poursuites judiciaires après avoir rencontrés des avocats travaillant pour Moscou pour obtenir des renseignements contre Mme Clinton… Les Républicains protestent toujours contre l’attitude des Démocrates au sein du Capitol et ils les accusent de ne pas vouloir collaborer…
  • Ce matin en Europe, très peu de stats (prod. ind. en Italie) une grosse adju à 30 ans de la Hollande et deux interventions des hommes de la BoE (Haldane Broadbent) et de Coeuré… Aux USA : les stats du mardi et des interventions de Brainard et de Kashkari. Williams, cette nuit,  a affirmé qu’il voit encore une hausse avant la fin de l’année…

 

 

Curiosité du jour : la famine d’argent de 1455-60

Les mines de l’Europe centrale et du Devon financent partiellement les croisades. Mais, vers la fin du XVe siècle, de nombreuse mines en Europe subissent une grave crise : les filons s’épuisent, il faut descende encore plus dans les entrailles de la terre, mais on n’arrive pas à pomper toue l’eau qui entre dans les puits. De plus la chute de Constantinople (1453) et l’expansion ottomane font progressivement perdre le contrôle des mines des Balkans. Entre 1455 et 1460 on parle littéralement de la « famine de l’argent »… (A suivre)   (Alessandro Giraudo Histoires Extraordinaires des Matières Premières Paris, Bourin, Juin 2017