Est-ce l'année du retour de la volatilité sur les marchés ?

Depuis plus de deux ans, l'économie mondiale est soumise à rude épreuve : guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, futures orientations des différentes banques centrales, impact du Brexit et récemment l’émergence du Coronavirus qui engendre une baisse du prix du pétrole ... tous ces facteurs vont plus au moins peser dans la balance et avoir un effet sur la volatilité des marchés en 2020.

La volatilité est un indicateur clé, suivie de très près par les investisseurs, mais selon les experts de Seeyond, cette dernière se maintiendra à son taux le plus bas et suivra la tendance des années précédentes.

Les politiques monétaires accommodantes étouffent la volatilité

Ces grands risques ne disparaîtront pas en 2020 et ils continueront d’inquiéter les investisseurs. Pour autant, ces tensions ne s’accompagneront pas de variations de grande amplitude sur les marchés actions. Pourquoi ? Tout simplement car la volatilité n’est plus, depuis l’intervention massive des banques centrales dans l’économie, un bon révélateur de la présence de nervosité sur les marchés. En inondant le système financier de liquidités, la Banque centrale européenne (BCE) a en effet poussé les investisseurs à accorder moins d’importance aux risques intrinsèques des actifs et ainsi aplati durablement les courbes de volatilité. Dans ce cadre, l’intuition des gérants de Seeyond, est que les marchés ne renoueront pas avec une volatilité de vaste ampleur tant que les politiques monétaires resteront aussi accommodantes.

De nouveaux indicateurs pour mesurer le risque

A défaut de la volatilité, les investisseurs disposent d’un nouveau baromètre pour décrypter la nervosité sur les marchés actions : les indicateurs de corrélation, qui permettent de déterminer le lien entre deux actifs sur une période donnée. Ces phénomènes de corrélation, qui s’observent quand les investisseurs décident d’agir tous dans la même direction, ont en effet beaucoup augmenté depuis deux ans. A chaque choc, les valeurs ont eu tendance à toutes évoluer ensemble, à la hausse ou à la baisse. Pour les experts de Seeyond, le verdict est donc clair : même privée de volatilité, 2020 ne s’annonce pas comme une année de calme sur les marchés actions. Le principal risque qu’ils identifient est une forte baisse des bourses suivie, à court terme, d’une remontée tout aussi spectaculaire des marchés. Un mouvement similaire avait eu lieu fin 2018. Au quatrième trimestre 2018, les actions européennes avaient dévissé de 10 %, avant de rebondir brutalement de 15 % au premier trimestre 2019, piégeant au passage de nombreux investisseurs.

Pour en savoir plus, cliquez ici !

Nouveau call-to-action

 

 

 

 

partager cet article

CET ARTICLE A ÉTÉ POSTÉ AVEC LES TAGS: marchés financiers, actus, volatilité

CET ARTICLE VOUS A PLU

Abonnez-vous à InFinance le blog

Recevez par email les dernières actualités de la trésorerie d’entreprise.

DÉCOUVREZ TITAN TREASURY

« Découvrez la nouvelle solution de trésorerie dédiée à la gestion de tous les risques financiers. »

Titan Treasury Télechargez la présentation

NOS DERNIERS ARTICLES