Les Taux Bas Nous condamnent T-ils A Une Stagnation Séculaire A La Japonaise ?

Bernard Jomard Entrepreneur visionnaire, j'anticipe les tendances de demain.
 
Les sociétés allemandes de crédits ont commencé à proposer aux consommateurs des crédits à taux bas, voire à intérêt négatifs. La question qu’il faudrait enfin se poser est de savoir si cela annonce pour demain un ralentissement inexorable ou une stagnation séculaire ?

Croissance revue à la baisse en Europe

Ne fermons pas les yeux, en Europe, et particulièrement en France, les prévisions de croissance sont souvent revues à la baisse. L’insécurité socio-économique incite à sur-épargner ; cela génère des taux d’intérêt négatifs qui vont encore affaiblir le secteur bancaire.

Le risque de désinflation amène, lui, à reporter les décisions d’achats et d’investissements, sans oublier le vieillissement de la société, et une aversion croissante au risque. On ne peut citer tous ces signaux faibles qu’on a trop tendance à écarter.

Différence avec les États-Unis

En quoi sommes-nous différents des États-Unis de Trump où les prévisions de croissance sont assez souvent revues à la hausse ? Cela s’explique par le fait que dans cette Amérique très libérale, les cycles sont beaucoup plus nombreux, plus d’une dizaine depuis la dernière guerre, alors que dans cette Europe sociale, les cycles, moins de six sur la même période, sont lissés par les budgets de dépenses publiques.

Avec sa politique fiscale et ses budgets d’investissements, le président américain a en réalité initié une surchauffe de l’économie. Cette surchauffe et le faible taux de chômage ont incité les entreprises à faire des gains de productivité, alors que les gains de productivité se sont évaporés en Europe.

Ce qui aussi étonnant c’est que cette pénurie de main-d’œuvre et ce moteur de croissance que sont les gains de productivité n’ont pas généré une inflation incontrôlable, qui aurait alors cassé la croissance.

Sommes-nous devant une stagnation séculaire ?

Pourquoi l’Europe risque-t-elle d’être la première à entrer dans une stagnation séculaire à la Larry Summer ou dans un ralentissement inexorable à la Robert Gordon ?

Parce qu’en Europe, moins touchée que les USA par les crises cycliques, les classes moyennes inférieures assez choyées ont plus l’impression d’avoir été appauvries par la mondialisation, tout en oubliant qu’elles ont bénéficié de baisses de prix de très nombreux produits.

Dans cette Europe où il y a encore des communistes malgré la faillite de ce modèle, on pense encore que pour vaincre l’extrême pauvreté il faut combattre l’extrême richesse. Une Europe où l’on ne veut pas admettre que la mondialisation a sorti près de 700 millions de personnes de la pauvreté. Enfin, une Europe où l’on est de plus en plus opposé à l’économie de marché appelée libéralisme, alors que même la Chine communiste s’y est mise. Bien évidement, ce système à ses défauts, mais il est aussi évident que le libéralisme ou ordo-libéralisme nous a permis d’avoir des vies meilleures et plus riches que celles imaginées par nos parents, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Ce système basé sur la concurrence et la décentralisation a, comparé à d’autres systèmes comme le communisme, démontré son efficacité depuis plus de 70 ans. Il nous a permis de surmonter les chocs pétroliers, il a remis les États-Unis dans la cour des grands, il a aussi permis à la Grande-Bretagne d’échapper à un déclin inexorable, enfin il a permis à l’Allemagne et à l’Autriche entre autres de devenir des nations équilibrées et solides.

LIRE LA SUITE @ www.forbes.fr

  • Bienfaits du libéralisme et du libre échange
  • Souhaitons-nous consommer toujours plus ?

 

 

partager cet article

CET ARTICLE A ÉTÉ POSTÉ AVEC LES TAGS: News, actus, sponsoring

CET ARTICLE VOUS A PLU

Abonnez-vous à InFinance le blog

Recevez par email les dernières actualités de la trésorerie d’entreprise.

DÉCOUVREZ TITAN TREASURY

« Découvrez la nouvelle solution de trésorerie dédiée à la gestion de tous les risques financiers. »

Titan Treasury Télechargez la présentation

NOS DERNIERS ARTICLES