Les taux de référence majeurs - LIBOR, EONIA, EURIBOR – genèse et impacts d’une disparition très prochaine

L’exemple du LIBOR

Le LIBOR « London Interbank Offered Rate » est le taux auquel de grandes banques internationales établies à Londres se prêtent des liquidités sans garantie. Ce taux côte quotidiennement en 5 devises : USD, GBP, JPY, CHF, EUR et pour 7 maturités allant de 24 heures à 12 mois.

Ce taux de référence, à l’image de l’EONIA ou de l’EURIBOR, est utilisé dans l’ensemble de l’industrie financière. Il permet notamment de construire ou valoriser les instruments financiers : prêts aux particuliers et entreprises, produits de couverture, compte à terme à taux révisable, obligations entre autres. Les cotations quotidiennes permettent de tracer les courbes de taux. Le taux sert de référence pour le calcul d’échelles d’intérêts ou de pénalités de retard également.

Ce taux est déterminé grâce aux données déclarées par un panel de banques ; le LIBOR est ainsi un taux dit « contribué » et cela par opposition au taux « calculé » utilisant des données de transactions réelles.

La disparition du LIBOR, à l’image de celle de l’EONIA ou de l’EURIBOR, est la résultante d’un scandale de manipulation des taux trouvant ses origines dans la crise financière de 2008.

La « directive Benchmark » (Règlement UE 2016/1011), entrée en vigueur au 1er Janvier 2018, est la « réponse » de l’UE à ces scandales. La directive impose de nouvelles règles de détermination des taux de référence. Le recours à une méthode de « taux calculé », basée sur des transactions réelles, devient ainsi la norme. Dans les faits, elle rend caduque l’utilisation des taux LIBOR, EONIA* et EURIBOR* et entraine leur disparition.

In fine, à l’été 2017, la « Financial Conduct Authority », équivalent britannique de l’AMF, annonce l’abandon progressif du taux LIBOR arguant que ce taux n’était désormais plus représentatif des taux ellement pratiqués par les banques.

Après 2021, l’existence du LIBOR ne sera plus garantie. La contribution au LIBOR sera libre ; la FCA n’obligera plus les banques du panel à déclarer les taux qu’elles pratiquent sur le marché du prêt/emprunt interbancaire.

Chaque pays a d’ores et déjà commencé à proposer des taux alternatifs au LIBOR. Les taux de référence se multiplient par rapports aux devises aujourd'hui couvertes par le LIBOR.

La disparition des taux de référence majeurs engendre déjà de nombreux impacts dont voici un aperçu :

  • Value at Risk : comment analyser le problème lié au manque d’historique des nouveaux benchmarks pour les calculs de risque ?
  • ALM : comment gérer le passage à un système de taux (et de spreads) multiples ?
  • Système d’information : ajuster les paramètres de valorisation et prévoir le re-paramétrage des instruments et les taux de financement indexés au LIBOR/EONIA/EURIBOR.
  • Opérations : adapter les process back et front-office et effectuer un data-lineage de tous les traitements utilisant les taux de référence en cause.
  • Ajustement des couvertures : quels traitements pour les contrats existants et indexés sur des taux amenés à disparaitre ?
  • Impacts juridiques, fiscaux, comptables: quelles sont les dispositions contractuelles ? Des taux de remplacement sont-ils prévus ? Avec un spread ? Que faire en cas d’absence de taux de remplacement ? Quels impacts sur la comptabilisation des stratégies de couverture ?

*La disparition de l’EONIA à la date du 1er Janvier 2020 reste à confirmer. Compte tenu de l’ampleur des impacts, des discussions au niveau européen sont en cours pour statuer sur un éventuel report à 2022 du remplacement de l’EONIA par l’ESTER. L’EURIBOR quant à lui ne sera pas supprimé officiellement, car déterminé de gré à gré, mais son utilisation sera risquée.

Face à ces impacts, comment faire pour ne pas rester simple spectateur du changement des taux de référence ? Comment anticiper et préparer une transition déjà en cours ?

Pour en savoir plus, cliquez sur le bouton et accédez à l'étude élaborée par le Cabinet Ailancy « Disparition des taux de référence : LIBOR – EONIA - EURIBOR : comment se préparer à la transition ? » 

Téléchargez l'étude gratuitement

 

 

partager cet article

CET ARTICLE A ÉTÉ POSTÉ AVEC LES TAGS: Actualités, LIBOR, Etude, AILANCY, EONIA, EURIBOR, ESTER, SONIA, directive benchmark, SOFR, RFR, Taux de référence

CET ARTICLE VOUS A PLU

Abonnez-vous à InFinance le blog

Recevez par email les dernières actualités de la trésorerie d’entreprise.

DÉCOUVREZ TITAN TREASURY

« Découvrez la nouvelle solution de trésorerie dédiée à la gestion de tous les risques financiers. »

Titan Treasury Télechargez la présentation

NOS DERNIERS ARTICLES