On vous donne les clés pour optimiser votre trésorerie

Comment optimiser sa trésorerie ?

Pour se développer, pour affronter les périodes creuses ou les périodes de fort investissement, il est préférable qu'une entreprise présente une trésorerie saine. Comment optimiser sa trésorerie et quelles procédures mettre en place pour détecter toutes les sources d'économie ?

Le bon pilotage de son entreprise découle en partie d'une stratégie adaptée. Quand on sait où l'on va, on peut mieux planifier les actions pour y arriver. La direction financière n'est pas différente des autres directions : chaque année, la stratégie financière permet d'anticiper et de planifier les ressources pour soutenir le plan global de l'entreprise.

Parallèlement, la direction financière constitue en partie un compte de résultat prévisionnel et un plan de trésorerie. Cette stratégie de trésorerie pourra être un succès si l'entreprise fait en sorte de piloter sa solvabilité, d'optimiser sa rentabilité et de prendre le recul nécessaire pour prendre les bonnes décisions.

Savez-vous combien vous devez encaisser chaque jour pour assurer ?

En France, une défaillance d'entreprise sur quatre est liée à des retards de paiement. Piloter sa solvabilité est un élément primordial de la stratégie financière. La trésorerie représente l'ensemble des ressources de l'entreprise, elle permet à cette dernière de faire face à son cycle d'exploitation. Elle est constituée comptablement des disponibilités de l'entreprise (son cash), des valeur mobilières (les placements de l'entreprise) diminuées des concours bancaires (découverts, crédits et facilités de caisse). Le suivi de chacun de ces éléments est donc vital pour le bon développement de l'entreprise, et même pour sa survie.

La trésorerie d'une entreprise peut être mise en danger pour plusieurs raisons :

  • une baisse des ventes, l'allongement des délais de paiements des clients,
  • l'augmentation des stocks parce que les ventes baissent ou parce que les achats sont mal calibrés,
  • un recours à l'autofinancement pour de grosses réparations qui auraient pu être financées par un emprunt,
  • une contraction des marges réduisant le différentiel entre encaissements et décaissements ou encore,
  • la forte embauche en période d'hypercroissance.

Il est important de distinguer la rentabilité de la solvabilité : par exemple, une entreprise peut présenter un résultat positif, mais être en incapacité de payer ses salaires, par manque de trésorerie. D'autre part, si l'on perd de l'argent mais que l'entreprise a accumulé de la trésorerie les années précédentes, elle est en mesure de soutenir son cycle d'exploitation.

Lisez l'article complet ici

Nouveau call-to-action

partager cet article

CET ARTICLE A ÉTÉ POSTÉ AVEC LES TAGS: Actualités, Risques financiers, Treasury, Trésorerie, NEW

CET ARTICLE VOUS A PLU

Abonnez-vous à InFinance le blog

Recevez par email les dernières actualités de la trésorerie d’entreprise.

DÉCOUVREZ TITAN TREASURY

« Découvrez la nouvelle solution de trésorerie dédiée à la gestion de tous les risques financiers. »

Titan Treasury Télechargez la présentation

NOS DERNIERS ARTICLES