Curiosité du jour : La gestion de la crise de la dette publique dans l’histoire - 3

La gestion de la crise de la dette publique dans l’histoire (suite)

 

Les Hoff-Faktoren financent Wunderkammern et les guerres des princes
La terrible guerre de Trente ans fait rage dans toute la Mitteleuropa : famines, disettes, souffrance et mort affectent la population. Des millions d’écus et de thalers sont engloutis dans le financement de l’effort militaire et la solde des mercenaires, sans compter les destructions des maisons, des infrastructures, des récoltes, du cheptel. Les Etats et les princes participant à ce bras de fer du pouvoir ont un besoin permanent de capitaux frais et ont recours aux banquiers, les seuls capables de payer rubis sur l’ongle les troupes régulières, mercenaires, espions, pots-de-vin, achats de matériel militaire et victuailles. Après le traité de Westphalie (1648), certains banquiers de Francfort doivent enregistrer les pertes essuyées ainsi que la nouvelle distribution du pouvoir politique, mais d’autres font un choix stratégique essentiel. Ils se spécialisent dans le financement des petits Etats et des principautés germaniques. Il s’agit d’une opération très lucrative. En effet, ces petites entités politiques sont systématiquement endettées et demeurent prêtes à payer des intérêts relativement élevés surtout quand elles ont le couteau sous la gorge. Les grands spécialistes sont les banquiers juifs qui deviennent des Hoff-Faktoren, des « banquiers de cour ». Ils sont capables d’anticiper le financement des dépenses somptueuses et somptuaires des différentes cours localisées dans plusieurs villes du monde germanique. Tous les petits princes et margraves des différents micro-états alémaniques de l’époque baroque sont en concurrence entre eux et avec les grandes cours européennes dans une course au luxe du pouvoir. Wunderkammern (les cabinets des curiosités), salles d’opéras, grandes bibliothèques, réceptions de savants et de l’intelligentzia européenne, figurent parmi les caprices qu’il faut financer.

Alessandro Giraudo (conférence au Salon de l’Epargne – Milan 2017)

partager cet article

CET ARTICLE A ÉTÉ POSTÉ AVEC LES TAGS: Actualités, Risques financiers

CET ARTICLE VOUS A PLU

Abonnez-vous à InFinance le blog

Recevez par email les dernières actualités de la trésorerie d’entreprise.

DÉCOUVREZ TITAN TREASURY

« Découvrez la nouvelle solution de trésorerie dédiée à la gestion de tous les risques financiers. »

Titan Treasury Télechargez la présentation

NOS DERNIERS ARTICLES